Le Réseau Méditerranéen des Ecoles d'Ingénieurs a été créé en juin 1997 à l’initiative du Groupe Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Marseille (ESIM), établissement de la CCI Marseille-Provence.
 
Après sa première assemblée générale en 1997 à Marseille, le RMEI a tenu sa réunion annuelle successivement à Barcelone (1998), Tunis (1999), Istanbul (2000), Rabat (2001), Madrid (2002), Patras (2003), Gênes (2004), Alger (2005), Izmir (2006), Marseille (2007), Hammamet (2008), Rome (2009), Thessalonique (2010), Rabat (2011) et Venise-Padoue (2012).
 
Depuis 2001, le RMEI est devenu la composante regroupant les écoles d’ingénieurs et universités technologiques de la Communauté des Universités de la Méditerranée (CUM), organe officiel de l’UNESCO.
 
En 2007, le RMEI s’est doté d’une structure juridique (association de loi française de type 1901) qui renforce son autonomie et ses possibilités de collaboration au sein de partenariats entre ses membres actifs ainsi qu’avec les membres associés, les collectivités locales et le monde de l’entreprise. 
 
Le RMEI est dirigé par un bureau de 7 membres et administré par un conseil d’administration composé de dix membres. 
 
Lors des ateliers Michel-Ange du mois d'Avril 2012, a été officialisée la création de la structure GAMe, acronisme pour "Giovani Ambasciatori Mediterranei". Cette structure est gérée entièrement par les étudiants et a des correspondants dans la majorité des pays concernés par le RMEI.
 
Lors de sa réunion de mai 2013, le bureau a admis le principe d'accueillir au sein du RMEI, un nouveau collège correspondant au RMEM, Réseau Méditerranéen des Ecoles de Management. En début d’année 2014, le RMEI est constitué de 98 membres issus de 16 pays méditerranéens, de 22 membres associés dont certains hors de la zone Méditerranéenne (Brésil, Mer Noire, Russie) et de la structure GAMe.
Depuis sa création, le RMEI est soutenu par la CCIMP (Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence), la Ville de Marseille, le Conseil Général des Bouches du Rhône et le Conseil Régional de Provence- Alpes- Côte d'Azur. Il reçoit également le soutien de l’UNESCO (chaire 651 Innovation et développement durable). Depuis 2010, le RMEI reçoit un soutien important de la part de la Municipalité de Civitavecchia où se trouve le siège de GAMe.
 
Depuis sa création, le RMEI veut valoriser les atouts spécifiques de la Méditerranéen misant sur une efficacité accrue, par le maillage des Grandes Ecoles, des Universités et d’autres partenaires du pourtour méditerranéen :

- une identité méditerranéenne historique, multiculturelle, autour d’une mer vecteur d’échanges et d’activités économiques, berceau de grandes civilisations et de grandes mutations (renaissance …) ; 

- un carrefour actuel de cultures et d’échanges, source de créativité ; 

- une position unique d’interface entre l’Europe, l’Afrique et l’Orient.